Appelez-nous au : 0 800 810 007 SERVICE ET APPEL GRATUIT

Réduisez vos émissions de gaz à effet de serre avec l’isolation

Adopter les ECO-gestes, ECO-Planète

On le sait, l’augmentation des gaz à effet de serre (GES) a un impact dévastateur sur la planète, car ils surchauffent notre climat. Pour enrayer ce processus, il n’y a qu’une seule solution : réduire leurs émissions. En isolant nos maisons et en choisissant un chauffage plus écologique, nous diminuons notre empreinte carbone… au quotidien !

 

 L’effet de serre, c’est quoi ?

L’effet de serre est le phénomène qui permet de contrôler la température de la Terre. Sans lui, il ferait -18° ! Comme la bulle en verre d’une serre qui capte la chaleur et la redistribue aux plantes, le soleil envoie ses rayons vers la Terre et réchauffe notre planète. Les gaz à effet de serre de l’atmosphère « piègent » alors ces rayons en les réfléchissant vers le sol. Sans eux, l’atmosphère laisserait s’échapper la chaleur.

 

Pourquoi est-ce si inquiétant ?

Bonne question ! Si tous les gaz à effet de serre sont naturellement présents dans l’atmosphère et que l’effet de serre contribue à la vie sur Terre, pourquoi est-ce si grave ? Tout simplement parce que l’effet de serre est un phénomène qui s’auto-alimente, c’est-à-dire qu’il se suffit à lui-même. Or, depuis la révolution industrielle, l’activité humaine a entraîné une production excessive de GES qui intensifie l’effet de serre et perturbe l’équilibre de l’environnement.

 

Quels sont ces fameux GES ?

Il y a trois principaux coupables :

          Le dioxyde de carbone ou CO2 : sa concentration a augmenté massivement au cours des 150 dernières années. Il est produit par la combustion de carburants fossiles (transports, chauffage, production d’énergie…) et est responsable aux 2/3 de l’effet de serre additionnel (= produit par l’homme).

          Le méthane : produit par la fermentation de matières organiques et l’agriculture intensive, notamment l’élevage d’animaux.

          L’ozone : résultant de l’activité humaine et émis entre 0 et 10 km de la Terre, il est un gaz polluant très corrosif pour les voies respiratoires et les plantes.

 

Chaque demi-degré compte

D’après le Groupe intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC), la hausse de température due à l’intervention humaine serait d’un demi-degré Celsius. Toujours d’après le GIEC, les températures globales pourraient augmenter de 3,7 à 4,8°C d’ici la fin du siècle. Le niveau des mers a déjà augmenté de 20 cm depuis 1900, l’élévation des températures provoquant la fonte de la glace située sur les continents (calotte polaire antarctique, glaciers alpins, etc.). S’il n’est pas contenu, ce réchauffement multipliera les extrêmes climatiques (vagues de chaleur, de froid, pluies torrentielles, sécheresse) avec pour conséquences des rendements agricoles réduits et des habitations humaines détruites.

 

Qu’est-ce que je peux faire ?

Savez-vous que le chauffage domestique est responsable de plus de 25% des émissions globales de GES ? Vérifiez que votre maison n’est pas une passoire thermique et priorisez l’isolation ! Votre logement peut perdre 25% de sa chaleur via ses murs et 30% via ses combles (source ADEME). Combinée à un mode de chauffage utilisant une énergie non fossile, l’isolation thermique contribue largement à réduire votre empreinte carbone. C’est facile et vous ferez des économies ! Les ECO-Isolateurs, spécialistes de la rénovation thermique, vous accompagnent du début à la fin du projet. Depuis l’obtention des subventions de l’État jusqu’à sa réalisation, ils vous assurent un conseil et un travail soigné au moindre coût. Les résultats sont là : jusqu’à 50% de chauffage en moins, ce qui représente des centaines de kg de CO2/an en moins, et 145 € en moyenne d’économies par an. Et une maison plus confortable, avec +2,1°C en hiver et -2,4° en été.

 

Choisissez ensuite un mode de chauffage plus écologique.Ce poste de dépense très important constitue aussi l’une des sources les plus fortes de notre empreinte carbone. Les émissions de CO2 varient selon l’énergie utilisée : la quantité de gaz à effet de serre (GES) dégagée pour chaque kWh d’énergie diffère en fonction du mode de chauffage adopté.

Opter pour un mode de chauffage moins émissif est donc le bon geste pour réduire l’empreinte carbone de votre logement. Choisissez par exemple, une pompe à chaleur ou une chaudière biomasse ou bois. Privilégiez des modèles récents labellisés. Pensez aussi aux systèmes fonctionnant à l’énergie solaire, renouvelable, gratuite et non polluante.

Isoler sa maison reste impératif, quel que soit son mode de chauffage, pour réduire sa consommation d’énergie et ses émissions de GES. Et avec Les ECO-Isolateurs, c’est simple, nous nous chargeons de tout !

 

 Pour aller plus loin 

  • Faire son bilan carbone avec Carbon Footprint
  • Télécharger l'étude « Les bénéfices de l’isolation »
  • Comment réduire vos factures de chauffage ?

    Pour gagner en confort et réduire vos factures de chauffage, réalisez votre programme personnalisé de travaux de rénovation énergétique et obtenez le maximum d’aides pour réaliser votre projet.

    Je démarre mon projet

    LA RÉNOVATION
    ÉNERGÉTIQUE GLOBALE
    DE VOTRE MAISON

    SUBVENTIONNÉE JUSQU’À 90%

    Estimez votre projet.
    C’est gratuit et sans engagement.
    Vous verrez immédiatement comment réaliser d’importantes économies d’énergie et gagner en confort thermique.

    Articles à la une…

    Laissez nous vos coordonnées
    et téléchargez gratuitement notre livre blanc



    Livre blanc IFOP Télécharger
    Picto Renosim
    Réalisez gratuitement le programme personnalisé de rénovation énergétique de votre maison.
    Je démarre mon programme