Appelez-nous au : 0 800 810 007 SERVICE ET APPEL GRATUIT

Retraités : voici comment réduire le coût de vos travaux d’isolation extérieure

ECO-Budget, Financer ses travaux

Infographie coût réel d'une isolation extérieure pour retraités

Tout le monde peut avoir droit à des aides pour effectuer des travaux d’isolation extérieure. Cependant, le montant de ces aides varie selon l’état initial du logement, l’envergure des travaux, les revenus des propriétaires, ou encore la situation géographique du logement.

Marie et Michel ont respectivement 65 et 67 ans, et ils sentent qu’ils ne supportent plus aussi bien les hivers très froids et les canicules estivales. Ils se sont doc, eux-aussi, posé la question de l’isolation extérieure de leur maison.

Avec l’histoire de Marie et Michel, retraités,  découvrez à quel niveau de financement vous pouvez peut-être prétendre pour l’isolation thermique par l’extérieur d’un logement de 100 m² habitables, et quelles économies vous pourrez réaliser au fil des ans grâce à ces travaux de rénovation thermique.

Réaliser une isolation extérieure quand on gagne 21 000 € par an à deux

Ils vivent avec une petite retraite : tandis que Marie s’occupait de la maison et des enfants, le travail de Michel dans l’usine d’un petit industriel nourrissait la famille. N’ayant que peu de revenus, ils ont beaucoup économisé pour pouvoir acheter leur maison dans la banlieue de Belfort dans les années 90. Une petite maison de 100 m² habitables, de plain-pied. La maison n’était pas neuve (elle l’est encore moins maintenant), mais ils ne sont plus tout jeunes non plus, et ils aimeraient gagner en confort au quotidien pour mieux profiter de leur vie de retraités. Leurs 2 pensions cumulées leur apportent 21 000 € par an, mais ils en utilisent déjà plus de 10 % pour se chauffer. Leur logement est ce qu’on appelle une passoire thermique (étiquette énergétique de catégorie E), et leur facture énergétique (fioul) annuelle s’élève à 2 400 €.

Alors, Marie et Michel se demandent : est-ce qu’une isolation extérieure, qui leur permettrait de vivre mieux au quotidien, serait dans leurs moyens ? Et surtout, de quelles aides pourraient-ils bénéficier pour réaliser ce type de travaux ?

Les aides à l’isolation de la caisse de retraite 

Les retraités du régime général de la sécurité sociale (ou les retraités ayant exercé leur activité la plus longue au régime général) et les retraités de l’état bénéficient d’une aide de la caisse de retraite appelée Pour bien vieillir chez soi. Cette subvention a été mise en place afin de permettre aux retraités de réaliser des travaux d’adaptation de leur maison, et ainsi de palier à une perte d’autonomie. Les retraités étant plus sensibles aux fortes hausses et baisses de température, cette aide s’applique à l’isolation extérieure des maisons (par les murs).

Le montant de cette aide peut atteindre 3500€, mais varie en fonction :

  • Du plafond fixé par votre caisse de retraite,
  • Du montant des travaux,
  • Du montant de votre allocation retraite.

Pour en bénéficier, il est nécessaire de rempli un dossier spécifique et de le transmettre par voie postale (en recommandé avec accusé de réception de préférence) à votre caisse de retraite.

Cette aide ne s’applique cependant qu’aux travaux d’isolation extérieure des maisons utilisées en tant que résidence principale.

Financement d’une isolation extérieure : des aides aujourd’hui pour mieux vivre demain

Pour leur maison de plain-pied de 100 m² habitable, il faut prévoir une surface de travaux de 90m².  Le coût de ces rénovations énergétiques serait de 17 000 €. C’est une somme élevée pour Marie et Michel, dont les revenus se situent dans la catégorie « très modeste ». Impossible pour eux d’investir plus des trois quarts de leurs pensions dans de tels travaux !

Heureusement, ce n’est pas la somme que leur coûtera réellement leur rénovation énergétique grâce aux différentes aides auxquelles ils ont droit. Leur statut de retraités très modestes, et le fait qu’ils habitent dans l’agglomération d’une ville de taille moyenne, leur donnent accès à des aides très importantes.

Le reste à charge sur leur isolation par l’extérieur reste à charge sera ramené à 5 000 € en mobilisant les bonnes aides, c’est-à-dire à la fois :

  • l’aide de la caisse des retraites,
  • MaPrimeRénov (ex- Crédit d’impôt transition énergétique – CITE),
  • Les primes énergie CEE (Certificats d’Economie d’Energie).

Une somme d’autant plus raisonnable au vu des économies d’énergie réalisées grâce à cette isolation thermique par l’extérieur. Marie et Michel économiseront 300 € la première année, 5 000 € sur 10 ans et 16 000 € sur 20 ans. Comment ? Grâce à l’amélioration du DPE permise par leur ITE, Marie et Michel vont réduire de 26% leurs dépenses de chauffage.

Grâce à ces travaux de rénovation énergétiques, une maison comme celle de Marie et Michel va prendre de la valeur, à hauteur de 5 %, et conservera une capacité locative. L’isolation extérieure de leur maison permet en effet non seulement des économies d’énergies, mais également d’anticiper l’interdiction de louer des passoires thermiques à partir de 2025.

Je réalise gratuitement une simulation grâce à RénoSim

Comment réduire vos factures de chauffage ?

Pour gagner en confort et réduire vos factures de chauffage, réalisez votre programme personnalisé de travaux de rénovation énergétique et obtenez le maximum d’aides pour réaliser votre projet.

Je démarre mon projet

LA RÉNOVATION
ÉNERGÉTIQUE GLOBALE
DE VOTRE MAISON

SUBVENTIONNÉE JUSQU’À 90%

Estimez votre projet.
C’est gratuit et sans engagement.
Vous verrez immédiatement comment réaliser d’importantes économies d’énergie et gagner en confort thermique.

Articles à la une…

Laissez nous vos coordonnées
et téléchargez gratuitement notre livre blanc



Livre blanc IFOP Télécharger
Picto Renosim
Réalisez gratuitement le programme personnalisé de rénovation énergétique de votre maison.
Je démarre mon programme