Isolation thermique par l’extérieur : quelles sont les précautions à prendre avant de se lancer ?

ECO-Pratique, Isolation Thermique par l'Extérieur, Isoler les murs, Notre actualité

L’isolation thermique par l’extérieur, ou ITE, a pour but d’améliorer le confort thermique à l’intérieur de la maison, et de faire d’importantes économies d’énergie. Mais elle représente aussi un coût et un chantier important. Comment être certain de réussir l’isolation thermique par l’extérieur de votre logement ? Nos quatre conseils d’experts.

Optimisez votre projet d’ITE grâce à un audit énergétique préalable

Avant de vous lancer dans des travaux d’ITE, vous voulez vous assurer de la bonne rentabilité de cette technique. Et c’est bien normal ! Vous pouvez demander à un thermicien de réaliser une étude thermique complète de votre logement. Celle-ci prend en compte la structure du bâtiment, analyse les parois, détecte les ponts thermiques, étudie les consommations d’énergie, vérifie les équipements… Ce bilan des performances énergétiques de la maison vous permettra d’établir un plan d’action des rénovations énergétiques à entreprendre en priorité. Depuis 2018, l’audit énergétique est encouragé pour les particuliers, et fait notamment l’objet d’une prise en charge par le dispositif d’aides MaPrimeRénov’. Une fois le diagnostic établi, vous pourrez fixer vos objectifs d’économies d’énergie, et vous saurez si l’isolation thermique par l’extérieur peut faire partie des solutions pour les atteindre.

 

Quelles sont les démarches administratives avant de réaliser une ITE ?

L’isolation thermique par l’extérieur consiste à recouvrir les façades de votre maison d’un matériau isolant (polystyrène expansé), sur lequel est posé un enduit protecteur. Ce procédé modifie l’aspect extérieur du bâtiment, et doit donc être déclaré et autorisé officiellement.
La déclaration préalable de travaux (DP) doit être adressée à la mairie de votre commune. Le délai d’instruction est d’un mois, deux si votre logement est classé Monument Historique ou s’il est situé dans un secteur sauvegardé.
Dans le cas de maisons mitoyennes, il est parfois nécessaire de passer chez un voisin pour réaliser l’ITE de sa maison. Il faut alors obtenir son autorisation : c’est le tour d’échelle. Cet accord s’effectue à l’amiable. En cas de désaccord, vous pouvez demander la médiation d’un conciliateur de justice, voire d’un juge.
Enfin, s’il est nécessaire d’installer un échafaudage dans la rue pour la rénovation de vos façades, vous devrez faire une demande d’occupation du domaine public auprès de votre commune.

 

Choisissez une entreprise de confiance

Une fois les autorisations d’entreprendre une ITE accordées, vous allez chercher des professionnels qualifiés. La certification RGE est un prérequis pour tous travaux de rénovation énergétique. Ce label, qui signifie Reconnu Garant de l’Environnement, a été instauré en 2011 pour assurer aux particuliers qu’ils s’adressent à des entreprises compétentes. Cette garantie de qualité est également une condition sine qua non pour recevoir les aides d’État.
Mais qui dit entreprise RGE, ne dit pas toujours prix abordables. N’hésitez pas à comparer plusieurs offres avant de vous engager !
Sachez par ailleurs qu’un professionnel fiable ne fera jamais de démarchage téléphonique : cette pratique est interdite par la loi.

 

Vérifiez toutes les informations du devis

Pour vous assurer des travaux complets d’isolation thermique par l’extérieur et éviter les mauvaises surprises, soyez présent pendant la visite technique qui a obligatoirement lieu avant le début des travaux. Le technicien doit profiter de cette visite pour prendre les mesures des façades extérieures. Faites-vous expliquer en détail toutes les étapes de l’ITE, la durée du chantier, ce qui sera fait des gouttières, des descentes d’eau pluviale ainsi que des éléments fixés aux murs et aux fenêtres pendant les travaux (volets, luminaires…).

Avant de signer le devis, vérifiez qu’il contient toutes les mentions obligatoires :

    • Identité complète de l’entreprise
    • Décompte détaillé de chaque prestation
    • Matériaux d’isolation utilisés : l’isolant doit être certifié par l’ACERMI
    • Durée du chantier
    • Frais de main-d’œuvre, d’achat des matériaux, de déplacement
    • Durée de validité du devis
    • La somme hors taxes et toutes les taxes applicables

Le devis doit également préciser tous les postes de l’ITE :

    • Dépose et repose des gouttières
    • Protection du chantier
    • Préparation des façades (nettoyage et application d’un produit antifongique)
    • Pose des rails de départ en aluminium
    • Type de fixation de l’isolant : est-il collé ou vissé ? Combien de vis seront utilisées par m2 ?
    • Encadrement des fenêtres
    • Protection des huisseries
    • Application d’un treillis de verre souple
    • Renforts d’armature
    • Pose de l’enduit de finition : le choix de la teinte doit être stipulé
    • Points d’attention particulière : volets, bouches d’aération, sortie de ventouse pour la chaudière ou la climatisation, unité extérieure de pompe à chaleur…

    Le devis est le seul moyen légal de vous protéger en cas de malfaçon dans les travaux. Une fois toutes ces informations vérifiées, vous pourrez signer le document en double exemplaire. L’un des deux vous est destiné.
    Attention : vous n’avez aucun paiement à effectuer avant le début des travaux.

LA RÉNOVATION
ÉNERGÉTIQUE GLOBALE
DE VOTRE MAISON

SUBVENTIONNÉE JUSQU’À 90%

Estimez votre projet.
C’est gratuit et sans engagement.
Vous verrez immédiatement comment réaliser d’importantes économies d’énergie et gagner en confort thermique.

Articles à la une…

Laissez nous vos coordonnées
et téléchargez gratuitement notre livre blanc



Livre blanc IFOP Télécharger