Appelez-nous au : 0 800 810 007 SERVICE ET APPEL GRATUIT

La pose des rails et montants en isolation extérieure

ECO-Pratique, Isoler les murs

Chaque étape de votre isolation extérieure est cruciale et mérite une attention particulière. Pour vous préparer à ce qui vous attend et éviter les mauvaises surprises, Les ECO-Isolateurs vous les expliquent point par point. La pose des rails de départ est le lancement à proprement parler de l’isolation thermique par l’extérieur (ITE), car ce sont eux qui vont supporter les panneaux isolants, en leur apportant stabilité et protection. Plus efficace et pratique que l’isolation intérieure, qui consiste à poser des plaques de plâtre sur chaque mur interne de la maison, l’ITE nécessite donc plusieurs étapes techniques, comme la pose de rails de départ. Si vous optez pour une ITE par bardage, on procédera aussi à la pose de montants verticaux.

Pourquoi l’isolation extérieure est-elle recommandée à tous les particuliers ?

Que vous soyez propriétaire occupant d’une maison, propriétaire bailleur d’un appartement ou l’inverse, vous avez tout intérêt à faire réaliser l’isolation extérieure de votre logement. En supprimant la majorité des ponts thermiques, celle-ci assure à ses habitants un véritable confort thermique et leur permet de faire des économies d’énergie considérables. Après des travaux d’ITE, les ménages gagnent jusqu’à 2°C et constatent une baisse de leurs factures de chauffage de 30% environ ! De plus, l’isolation extérieure embellit la maison (contrairement à l’isolation des murs par l’intérieur), en la couvrant de panneaux isolants protégés d’un enduit de finition. Une belle manière d’augmenter sa valeur, sans vous ruiner, grâce aux nombreuses aides mises en place par l’État et les collectivités. Vous auriez tort de vous en priver ! Pour commencer, nos équipes doivent fixer des rails en métal et, dans certains cas, des montants en bois.

Les premières étapes de l’isolation extérieure

Le chantier d’ITE s’installe à l’extérieur de votre maison pour une à deux semaines (selon la surface et les conditions météorologiques). Avant de poser les rails de départ et les montants, votre Commercial en Efficacité Énergétique aura au préalable assuré une visite technique. Celle-ci permet d’établir avec vous les travaux à venir et le devis détaillé. Puis, le premier jour du chantier est dédié à la préparation des façades : les compagnons enlèvent tous les éléments extérieurs qui y sont accrochés, installent les échafaudages, protègent toutes les menuiseries et nettoient le mur pour qu’il soit sain. Après ces étapes préparatoires, votre maison est prête à être bichonnée !

À quoi sert le rail de départ de l’isolation extérieure ?

Nos équipes vont fixer le rail de départ au pied de chaque mur extérieur de la maison. Cette ossature métallique assure à la fois la stabilité et le bon assemblage des panneaux d’isolant (en polystyrène expansé, fibre de bois, laine minérale…). Cela permet aux poseurs que les montants et les panneaux soient bien droits et que le mur respire, deux prérequis essentiels pour la bonne efficacité de votre isolation extérieure ! Le rail de départ en aluminium ou en acier galvanisé évite également :

  • que les rongeurs s’introduisent dans le complexe isolant ;
  • la stagnation des eaux de condensation ;
  • les remontées capillaires.

Sur une façade plane, on se contentera de fixer les rails puis d’y poser de la laine de verre ou tout autre matériau dont la résistance thermique permet une bonne isolation. Mais si votre maison a un support discontinu, les ECO-Compagnons y poseront des montants en bois verticaux, avant de remplir les interstices d’isolant.

Un compagnon qui effectue la pose de l'isolant

Comment installer les rails de départ et assurer une bonne isolation extérieure ?

C’est le Cahier des Prescriptions Techniques (CPT 3035) qui définit les règles de mise en place des rails de départ et des montants. Si le sol est en béton, le rail sera positionné à 3 cm du sol, mais si celui-ci est en terre ou recouvert d’herbe, on remontera le rail à une quinzaine de centimètres. Toujours posés horizontalement, les rails de départ sont solidement fixés aux murs à l’aide de chevilles.

  • Les ECO-Compagnons commencent par tracer et percer le mur.
  • Ils chevillent le rail à chaque extrémité et tous les 30 cm environ, sur toute la longueur du rail.
  • Ils utilisent un niveau à bulle pour assurer que la pose sera droite.
  • Ils posent les rails côte à côte sur toute la longueur du mur, en les espaçant de 3 à 4 mm.
  • Ils ajoutent ensuite des profilés de jonction entre chaque rail.
  • Sur les angles sortants, les rails sont découpés.
  • Dans le cas de façades discontinues ou pour la technique d’ITE par bardage, ils installent ensuite des montants verticaux à intervalles réguliers de 60 cm sur tous les murs.

Voilà ! Cette troisième étape est terminée, les techniciens vont désormais pouvoir procéder à la pose de l’isolant. Un travail minutieux et précis, car l’efficacité de l’isolation extérieure dépend non seulement de l’épaisseur de l’isolant, mais aussi du parfait maintien des panneaux.

 

Pour une vision d’ensemble des étapes de vos travaux d’isolation extérieure, consultez notre article dédié.

Comment réduire vos factures de chauffage ?

Pour gagner en confort et réduire vos factures de chauffage, réalisez votre programme personnalisé de travaux de rénovation énergétique et obtenez le maximum d’aides pour réaliser votre projet.

Je démarre mon projet

LA RÉNOVATION
ÉNERGÉTIQUE GLOBALE
DE VOTRE MAISON

SUBVENTIONNÉE JUSQU’À 90%

Estimez votre projet.
C’est gratuit et sans engagement.
Vous verrez immédiatement comment réaliser d’importantes économies d’énergie et gagner en confort thermique.

Articles à la une…

Laissez nous vos coordonnées
et téléchargez gratuitement notre livre blanc



Livre blanc IFOP Télécharger
Picto Renosim
Réalisez gratuitement le programme personnalisé de rénovation énergétique de votre maison.
Je démarre mon programme