Appelez-nous au : 0 800 810 007 SERVICE ET APPEL GRATUIT

Isolation extérieure, pompe à chaleur : quelles sont les aides du gouvernement ?

ECO-Pratique, Isoler les murs, Notre actualité

Pour améliorer l’isolation de votre logement et diminuer vos factures de chauffage, il faut entreprendre des travaux de rénovation énergétique. Afin d’aider les Français à assumer le coût de ces travaux, le gouvernement a mis en place de nombreux schémas de subventions. Primes, réduction d’impôt, TVA réduite… et, indirectement, les Certificats d’Économies d’Énergie (CEE). De l’isolation extérieure de votre maison à l’installation d’une pompe à chaleur ou d’une chaudière à bois, vous pouvez obtenir des financements avantageux. Quels sont les dispositifs existants, et comment en bénéficier ? Les ECO-Isolateurs vous expliquent tout.

La rénovation énergétique, comment ça marche ?

La rénovation énergétique, vous en entendez parler partout et tout le temps. Et pour cause : c’est l’un des grands enjeux de notre époque. À titre collectif, car le gouvernement s’est engagé à investir massivement dans les rénovations de bâtiments, mais aussi à titre personnel, afin que chacun réduise sa consommation d’énergie.

Pour cela, il existe des travaux simples à mettre en place et immédiatement efficaces. C’est le cas de l’isolation thermique par l’extérieur (ITE), ou du remplacement d’un équipement de chauffage obsolète ou couteux par une pompe à chaleur performante.

Les avantages de l’ITE pour faire des économies d’énergie

L’isolation extérieure est l’un des principaux postes de rénovation énergétique et c’est souvent celui que l’on préconise en premier car c’est le plus efficace. Il consiste à recouvrir le bâtiment d’un manteau isolant afin de limiter les déperditions de chaleur par les murs extérieurs. En effet, 25 à 30 % des pertes de chaleur d’une maison non isolée s’échappent par les façades. En isolant par l’extérieur, vous gagnerez aussitôt en confort thermique, et vos factures d’énergie baisseront largement !

Les avantages de la pompe à chaleur (PAC)

La pompe à chaleur est un chauffage électrique peu énergivore : il récupère les calories dans l’environnement (air, sol ou nappe phréatique selon le type d’équipement) pour chauffer le logement. Et surtout, la PAC est très performante ! Pour 1 kWh d’électricité utilisée, elle restitue en moyenne 4 kWh de chaleur. Remplacer votre vieille chaudière par une pompe à chaleur, c’est donc faire de sérieuses économies d’énergie en optant pour un chauffage écologique.

MaPrimeRénov’, l’aide pour tous les travaux de rénovation énergétique

MaPrimeRénov’ est une aide gouvernementale mise en place le 1er janvier 2020 pour remplacer le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE). Renforcée en octobre 2020, elle concerne désormais tous les Français :

  • propriétaires occupants,
  • copropriétés,
  • propriétaires bailleurs.

Le montant de la prime énergie est calculé en fonction des revenus du foyer et du gain énergétique que les travaux vous feront réaliser. Ainsi, plus vous rénovez, plus vous recevez de subventions !

Vous pouvez profiter de cette prime pour la réalisation de travaux d’isolation extérieure ainsi que pour l’installation d’une pompe à chaleur air-eau, à condition que le logement soit votre résidence principale (ou qu’il soit loué en tant que tel).

Pour en savoir plus sur le dispositif gouvernemental MaPrimeRénov’ et ses conditions d’attribution, consultez notre article dédié.

Les certificats d’économies d’énergie (CEE)

Les fournisseurs et distributeurs d’énergie sont obligés par le gouvernement de proposer aux consommateurs des certificats d’économies d’énergie pour le financement de projets susceptibles de réduire leurs émissions de gaz carbonique, notamment les travaux de rénovation énergétique. Pour les recevoir, ces travaux doivent être effectués par un professionnel qualifié et respectueux des réglementations en vigueur. 

Les CEE concernent tous les propriétaires ou locataires, qu’ils occupent le logement à titre principal ou secondaire. Ces aides peuvent se cumuler avec d’autres subventions gouvernementales et locales. Pour connaître le montant des CEE auxquels vous êtes éligible pour votre isolation extérieure ou l’installation d’une pompe à chaleur, renseignez-vous auprès de votre fournisseur d’énergie.

Le coup de pouce « chauffage »

Depuis 2019, le gouvernement a renforcé les CEE à l’aide de primes bonifiées pour certains travaux d’isolation et de chauffage. Tous les ménages peuvent bénéficier de cette aide, mais le montant dépend de leur niveau de ressources.

Si vous remplacez votre chaudière individuelle au charbon, au fioul ou au gaz (sauf condensation) par une chaudière biomasse, une pompe à chaleur, un système solaire combiné ou une chaudière gaz à très haute performance énergétique, vous pourrez recevoir le « Coup de pouce chauffage » : entre 450 € et 2 500 € si vous faites partie des foyers « moyens » et entre 700 € et 4 000 € si vous appartenez à la catégorie des ménages les plus modestes.

Le coup de pouce « isolation »

Le « Coup de pouce isolation », quant à lui, concerne les travaux d’isolation des combles, du toit et des planchers bas, mais pas l’isolation extérieure.

Pour en savoir plus, demandez son barème à votre distributeur d’énergie.

Habiter Mieux sérénité, l’aide de l’Anah

L’Agence nationale de l’habitat (Anah) dépend du gouvernement. Ellepropose aux Français les plus modestes un accompagnement et une aide financière pour tous les projets de rénovation énergétique globale, à condition qu’ils permettent un gain énergétique d’au moins 35 %.

Pour en bénéficier, vos revenus ne doivent pas dépasser les plafonds d’éligibilité établis par l’Anah, votre logement doit avoir plus de 15 ans et vous devez l’occuper en tant que résidence principale.

Cette aide de l’Anah concerne tous types de rénovations thermiques, comme l’isolation extérieure, la pose d’une ventilation mécanique contrôlée, l’installation d’une pompe à chaleur, etc. Pour en savoir plus, consultez cet article dédié.

Attention : les aides MaPrimeRénov’ et Habiter Mieux Sérénité ne sont pas cumulables.

Éco-prêt à taux zéro

L’éco-prêt à taux zéro, ou PTZ, est actif jusqu’au 31 décembre 2021. Il permet de financer votre rénovation énergétique sans intérêts.

Il peut être accordé, sans conditions de ressources, à tout propriétaire qui entreprend l’isolation extérieure de son logement, l’isolation des toits, le remplacement des fenêtres ; ou des aménagements énergétiques comme l’installation d’une pompe à chaleur.

Pour en bénéficier, vous devez vivre dans le logement à titre principal, et celui-ci doit avoir été achevé avant le 1er janvier 1990. La limite de ce prêt est de 15 000 € pour un seul poste de travaux et de 30 000 € pour 3 travaux ou plus.

Il peut être demandé à toute banque ayant signé une convention avec le gouvernement.

Le chèque énergie

Le chèque énergie est une aide nominative, envoyé automatiquement par le gouvernement aux foyers éligibles chaque année. Ce chèque permet de payer les factures d’énergie, mais peut aussi participer au financement de vos travaux d’isolation extérieure ou à l’installation d’une pompe à chaleur.

Son montant dépend de vos revenus et est compris entre 48 et 277 € par an.

La TVA à 5,5 %

Aide indirecte du gouvernement, la TVA à taux réduit concerne les travaux d’amélioration de la qualité énergétique du logement. Au lieu de vous acquitter des 10 % de taxes prévus pour les travaux classiques, vous bénéficierez du taux de 5,5 % pour l’installation d’un système de chauffage écologique (chaudière à condensation, appareil de régulation de chauffage, pompes à chaleur) ainsi que pour l’isolation thermique par l’extérieur.

Pour cela, le logement doit être achevé depuis plus de 2 ans.

Réduction d’impôt Denormandie

Ce dispositif d’aide est valable jusqu’au 31 décembre 2022 et concerne les particuliers qui achètent un logement à rénover dans certains quartiers des villes bénéficiaires du programme Action cœur en ville en vue de le louer. Cette réduction d’impôt a été pensée par le gouvernement pour inciter les Français à rénover l’ancien. Elle s’élève à 12 à 21 % du prix du bien et est étalée sur la durée de location. Elle concerne, entre autres, l’installation d’une pompe à chaleur et l’ITE.

Les aides locales

Certaines collectivités locales accordent des aides supplémentaires pour réaliser des travaux d’optimisation énergétique… Mais pas toutes ! Pour connaître les aides disponibles sur votre lieu de résidence, renseignez-vous auprès de votre mairie.

Comment estimer le montant de vos aides ?

Vous avez désormais une bonne vision d’ensemble de toutes les aides du gouvernement pour l’installation d’une pompe à chaleur, l’isolation extérieure et toutes les autres rénovations énergétiques du logement. Mais pour connaître le montant auquel vous avez droit en fonction de vos revenus, du lieu où vous habitez et du type de travaux engagés, il y a encore un peu de travail. Confiez-nous cette tâche ! Les ECO-Isolateurs se chargent de toutes les démarches administratives et vous permettront de réaliser le plus d’économies possible. N’hésitez plus et contactez un de nos ECO-Conseillers !

Comment réduire vos factures de chauffage ?

Pour gagner en confort et réduire vos factures de chauffage, réalisez votre programme personnalisé
de travaux de rénovation énergétique et obtenez le maximum d’aides pour réaliser votre projet.

Je démarre mon projet

LA RÉNOVATION
ÉNERGÉTIQUE GLOBALE
DE VOTRE MAISON

SUBVENTIONNÉE JUSQU’À 90%

Estimez votre projet.
C’est gratuit et sans engagement.
Vous verrez immédiatement comment réaliser d’importantes économies d’énergie et gagner en confort thermique.

Articles à la une…

Laissez nous vos coordonnées
et téléchargez gratuitement notre livre blanc



Livre blanc IFOP Télécharger
Picto Renosim
Réalisez gratuitement le programme personnalisé de rénovation énergétique de votre maison.
Je démarre mon programme