Appelez-nous au : 0 800 810 007 SERVICE ET APPEL GRATUIT

Isolation extérieure : quelles sont les normes à respecter ?

ECO-Pratique, Isoler dans les règles

Votre logement ancien gagnera toujours à être rénové. Confort thermique, économies d’énergie, meilleur impact sur l’environnement : l’isolation thermique par l’extérieur (ITE) coche toutes les cases ! Pour isoler vos murs, il est impératif de faire appel à une entreprise certifiée RGE, qui vous apportera la garantie d’un travail bien fait, dans le respect des normes imposées pour la sûreté du bâtiment et la sécurité des habitants. Ces consignes sont valables pour la durée des travaux (sécuriser le chantier, porter des équipements de protection) mais aussi pour les années à venir : résistance des matériaux isolants aux intempéries, ignifugation, non-toxicité des composants… Voici tout ce que vous devez savoir avant de vous lancer dans l’isolation de vos murs extérieurs !

La réglementation incendie

L’isolant utilisé dans la plupart des ITE est le polystyrène expansé. C’est un matériau inflammable, qui doit être protégé par un enduit de qualité, très bien posé*. La réglementation sur l’isolation extérieure des maisons individuelles indique donc des prérequis de pose (qui varient selon la composition du mur), de qualité de l’isolant et de l’enduit, mais pas de norme supplémentaire pour se protéger des incendies. En revanche, l’Instruction Technique 249 relative aux façades impose l’ajout d’une solution anti-incendie pour les logements collectifs et les bâtiments recevant du public. L’une de ces solutions est la mise en œuvre de bandes de protection horizontales et continues sur tous les murs, en recoupement des panneaux isolants. Ces bandes sont recouvertes d’une armature en fibre de verre marouflée.

La réglementation incendie préconise également des contraintes de comportement au feu aux isolations extérieures par bardage en bois, comme aux maisons en ossature bois.

*L’enduit permet aussi de protéger l’isolant contre les intempéries, et donc de conserver sa résistance thermique.

La réglementation thermique

La réglementation thermique (RT) dans l’existant encadre les travaux de rénovation énergétique des particuliers. Elle fixe des performances thermiques à respecter lors des travaux d’isolation, notamment l’ITE.

La RT 2012, norme actuellement en vigueur, stipule qu’après la pose d’un isolant sur vos façades, la résistance thermique R de l’ensemble paroi + isolant doit être au moins égale à 2,9 m2.K / W pour les zones géographiques H1 et H2, et 2,2 m2.K / W en zone H3.

Carte de France des zones climatiques

La résistance thermique est la performance de l’isolant. Pour l’obtenir, on divise l’épaisseur par la conductivité thermique du matériau.
Ainsi, pour que l’isolation thermique par l’extérieur soit réalisée dans les règles de l’art, le choix de l’isolant et son épaisseur ne doivent pas être laissés au hasard !
La RT 2012 sera remplacée par la RE2020 à partir du 1er janvier 2022. De nouvelles normes, plus ambitieuses, sont à prévoir pour les performances énergétiques des logements.

La réglementation acoustique

Pour les bâtiments anciens, les normes en termes d’acoustique sont assez floues. En substance, si votre logement respecte les normes en vigueur à l’année de sa construction, tout va bien ! Un décret du 14 juin 2016 indique aussi qu’en cas de rénovation énergétique globale ou de travaux de rénovation importants, la nouvelle isolation des murs extérieurs ne doit pas avoir pour effet de réduire l’isolation aux bruits extérieurs des pièces principales du logement. C’est vrai qu’il serait dommage de gagner en confort thermique tout en dégradant les performances acoustiques du bâtiment ! Il est également vivement conseillé, lors d’une réhabilitation complète d’un bâtiment (par exemple pour transformer des bureaux en immeuble d’habitation), de chercher à atteindre les performances acoustiques exigées pour les bâtiments neufs.

Le cahier de prescriptions techniques (CPT)

C’est l’ensemble de documents techniques qui présentent les spécifications nécessaires pour mettre en œuvre certains produits (ou procédés) bénéficiant d’un avis technique. Et l’avis technique, qu’est-ce que c’est ? Un document qui exprime une opinion sur l’aptitude à l’emploi de ces produits (ou procédés), s’ils sont nouveaux et donc pas encore normalisés. Pour résumer : tout système d’isolation des murs – comme le système par enduit sur polystyrène expansé, ou sur laine de roche – doit être mis en œuvre en respectant le CPT et l’avis technique.

Les normes de conformité de l’isolation extérieure

Des certifications attestent de la conformité des produits utilisés pour l’ITE. Elles sont délivrées par des organismes indépendants.

  • La certification ACERMI atteste de la résistance thermique, de la conductivité thermique, du comportement à l’eau et du comportement mécanique du matériau isolant. Elle tient compte des normes européennes et permet donc de choisir l’isolant le plus adapté à votre bâtiment. Le polystyrène expansé, utilisé par Les ECO-Isolateurs pour l’ITE, est certifié par l’ACERMI avec un coefficient R de 3,7 m2.K / W.
  • Le marquage CE certifie que l’isolant satisfait aux exigences de la directive européenne des produits de construction. Il est obligatoire sur tous les produits isolants.

Il n’existe pas encore d’échelle de référence pour classer les critères environnementaux et sanitaires des produits isolants. Certains d’entre eux peuvent contenir des substances toxiques : composés organiques volatils (COV), pesticides, particules allergènes… Une étiquette signale toutefois le niveau d’émissions de COV sur tous les produits d’isolation et de revêtement des murs.

L’isolation extérieure, une pratique encadrée et performante

L’ITE est la solution d’isolation la plus efficace, pour plusieurs raisons.

  • Poser des panneaux isolants sur les murs extérieurs de la maison permet de supprimer tous les ponts thermiques, ces défauts d’isolation qui entraînent des pertes de chaleur… Et font monter votre consommation d’énergie !
  • Elle isole sans empiéter sur la surface habitable du logement.
  • Elle permet, en une seule opération, de rénover tout l’aspect extérieur de votre maison, conjuguant rénovation thermique et ravalement de façade.

Les ECO-Isolateurs vous accompagnent dans vos démarches

Toutes ces normes et réglementations vous paraissent complexes ? C’est normal ! Ce dont vous devez vous souvenir, c’est qu’en isolant vos murs par l’extérieur, vous allez faire d’importantes économies d’énergie. Finies les parois froides, les sensations de courant d’air même quand les fenêtres sont closes, les écarts de température entre les pièces… En recouvrant votre maison d’un manteau isolant, elle se réchauffe… Et ses habitants aussi ! Vous pouvez alors baisser le chauffage et profiter d’un confort inégalé. Le reste, Les ECO-Isolateurs s’en occupent : démarches administratives pour monter votre dossier, obtention des aides et subventions, prise des mesures, rendez-vous préalable pour vous conseiller la solution d’isolation extérieure la plus adaptée… Nos équipes d’experts sont au service de votre rénovation énergétique !

 

Comment réduire vos factures de chauffage ?

Pour gagner en confort et réduire vos factures de chauffage, réalisez votre programme personnalisé de travaux de rénovation énergétique et obtenez le maximum d’aides pour réaliser votre projet.

Je démarre mon projet

LA RÉNOVATION
ÉNERGÉTIQUE GLOBALE
DE VOTRE MAISON

SUBVENTIONNÉE JUSQU’À 90%

Estimez votre projet.
C’est gratuit et sans engagement.
Vous verrez immédiatement comment réaliser d’importantes économies d’énergie et gagner en confort thermique.

Articles à la une…

Laissez nous vos coordonnées
et téléchargez gratuitement notre livre blanc



Livre blanc IFOP Télécharger
Picto Renosim
Réalisez gratuitement le programme personnalisé de rénovation énergétique de votre maison.
Je démarre mon programme