L’effet paroi froide : la sensation d’avoir froid même quand il fait chaud

Comprendre sa maison, ECO-Technique, La thermique

La chaudière tourne à plein régime, les radiateurs sont brûlants, mais cela ne suffit pas à vous réchauffer. Vous devez enfiler trois pulls et vos belles chaussettes savoyardes pour supporter les affronts de l’hiver. Et si vous étiez victime de « l’effet paroi froide » ? Explications et solutions.

 

Un peu de physique

Tout être vivant, placé au milieu d’une pièce chauffée à 20°, a l’impression qu’il fait 19,5° si la température à la surface des murs est de 19°. Imaginez un chat ronronnant confortablement sur les genoux de sa maîtresse pendant qu’elle regarde sa série préférée. Le rêve !

Dans la même pièce, toujours chauffée à 20°, le même être vivant aura l’impression qu’il ne fait plus que 17° si la température des murs est de 14°. Quel cauchemar : la maîtresse grelotte à en faire trembler la télévision et son matou s’est collé contre le radiateur du fond. L’ambiance est nettement moins chaleureuse que précédemment et pourtant, la température au milieu de la pièce n’a pas changé ! Ce phénomène bien connu s’appelle « l’effet paroi froide ». Il est très désagréable et peut avoir des conséquences fâcheuses sur l’organisme, le porte-monnaie, et la planète.

 

Des coûts et des coupsLes nombreuses victimes de l’effet paroi froide — on estime qu’en France près de 23 millions de foyers vivent dans des logements dont les murs extérieurs sont insuffisamment isolés — réagissent de différentes manières selon leurs caractères, et leurs finances. Certains poussent la température de la pièce à 24° pour obtenir un ressenti de 20°. Le problème, c’est que chaque degré supplémentaire nécessite au minimum 7 % d’énergie en plus ! Autant dire un vilain coût dans le budget, et un sale coup pour le climat de notre planète. Ceux qui n’ont pas les moyens de se chauffer vivent dans l’inconfort le plus complet. Dans tous les cas, ils feraient bien de réfléchir à une solution fiable, pérenne, écologique et économique, comme l’isolation thermique par l’extérieur (ITE).

«Finie, l’horrible sensation de froid qui me paralysait tout l’hiver! Les ECO-Isolateurs m’ont conseillé une isolation thermique des murs par l’extérieur. Si j’avais su que les aides de l’État permettaient de réaliser ces travaux pour si peu, je les aurais engagés bien plus tôt! Maintenant, il fait vraiment bon dans la maison et j’économise 400 € de chauffage par an ! »
Marcel T., propriétaire dans l’Eure

Une façade bien isolée pour se sentir mieux chez soi en toute saison !

Pour bien comprendre l’intérêt d’isoler les façades de votre maison, faites chez vous l’expérience du frigo. En 30 secondes, c’est promis : le bénéfice d’une isolation thermique par l’extérieur n’aura plus de secret pour vous !

Commencez par ouvrir votre réfrigérateur. Pas besoin d’être Madame Soleil pour constater qu’à l’intérieur, la température moyenne est de 4°, idéale pour conserver vos magrets de canard. Ouvrez maintenant la partie congélateur. Vos glaçons devraient être à -18°. Brrrrr… Refermez vite tout ça, vous allez prendre froid ! Posez maintenant vos mains sur les portes. Pourquoi ne sont-elles pas gelées ? Tout simplement parce que la façade de votre réfrigérateur est parfaitement isolée. Et voilà, vous avez tout compris. Il ne vous reste plus qu’à faire la même chose avec les façades de votre maison. Isolez vos murs extérieurs, vous passerez l’hiver bien au chaud même quand dehors il fait un froid de canard, et la température à l’intérieur de votre maison sera beaucoup plus confortable cet été. 

Les ECO-Isolateurs : effet paroi froide

Un mur froid « aspire » la chaleur du corps. Une paroi à 14°C et un air ambiant à 20°C entraînent une température ressentie de 17°C.

Ce qu’il faut retenir :

> Une différence de température de 3° entre l’air ambiant et les murs se traduit immédiatement par une sensation d’inconfort.
> Pour éviter l’effet paroi froide, la température des murs doit être au minimum de 17 °C.
> Selon le type de bâtiment, chaque degré de chauffage supplémentaire augmente la consommation d’énergie de 7 à 15 %.
> L’isolation thermique des murs par l’extérieur (ITE) permet de réaliser des économies considérables, de profiter de sa maison dans des conditions nettement plus confortables, hiver comme été, et de limiter fortement son impact sur le réchauffement climatique.

 

Pour en savoir plus :

> Découvrez les primes et subventions pouvant financer jusqu’à 100 % l’isolation des façades (CEE, MaPrimeRénov’).

> Accédez au simulateur Les ECO-Isolateurs pour estimer le coût de votre ITE. 

Comment réduire vos factures de chauffage ?

Pour gagner en confort et réduire vos factures de chauffage, réalisez votre programme personnalisé de travaux de rénovation énergétique et obtenez le maximum d’aides pour réaliser votre projet.

Je démarre mon projet

LA RÉNOVATION
ÉNERGÉTIQUE GLOBALE
DE VOTRE MAISON

SUBVENTIONNÉE JUSQU’À 90%

Estimez votre projet.
C’est gratuit et sans engagement.
Vous verrez immédiatement comment réaliser d’importantes économies d’énergie et gagner en confort thermique.

Articles à la une…

Laissez nous vos coordonnées
et téléchargez gratuitement notre livre blanc



Livre blanc IFOP Télécharger
Picto Renosim
Réalisez gratuitement le programme personnalisé de rénovation énergétique de votre maison.
Je démarre mon programme