Quelle isolation des combles perdus ? 
Le choix des matériaux

Une isolation des combles perdus peut être très performante, grâce à la laine de verre, la laine de roche ou la ouate de cellulose. Cette technique isolante à l’avantage de recouvrir tout type de surface, très facilement et rapidement. Chaque matériau à ses propres caractéristiques techniques et nous allons vous aider à mieux choisir votre isolant.

isolation combles laine de verre, laine de roche

LES LAINES MINÉRALES : 
LAINE DE VERRE ET LAINE DE ROCHE

Ces deux isolants sont les plus utilisés dans le domaine du bâti car ils assurent une isolation thermique et acoustique durable des combles perdus.

En premier lieu, la laine de verre est composée jusqu’à 70% de verre recyclé mais aussi de sable. Sa structure en fibres enchevêtrées en fait un isolant léger et efficace. Son homogénéité permet de supprimer le phénomène de pont thermique, l’air froid ne peut donc plus passer au travers.

Quant à la laine de roche, ses propriétés techniques sont quasi-similiaires à celle de la laine de verre. La différence provient de sa composition. En effet, cet isolant est produit à partir de la roche de basalte, une pierre volcanique.

LA LAINE BIOSOURCÉE :
LA OUATE DE CELLULOSE

La ouate de cellulose est fabriquée avec 90% de papier et de journaux recyclés. Son empreinte environnementale est donc très faible ! Néanmoins, avec une densité  inférieure à celle des laines minérales, il sera nécessaire de souffler une quantité de ouate de cellulose plus importante. En conséquence, le poids apposé sur le plancher sera également plus important.

Enfin, seule de la ouate de cellulose peut être soufflée sur de la ouate ancienne. En définitive, si votre ancien isolant est de la laine de verre, il faudra donc retirer cette dernière avant le poser la nouvelle en ouate de cellulose.

isolation comble faut il enlever l'ancienne laine de verre
tout savoir sur l'isolation des combles

ISOLATION DES COMBLES PERDUS
À ÉVITER

Les isolants en polystyrène et en polyuréthane ne sont pas recommandés pour l’isolation de combles perdus. D’une part, leurs origines plastiques en font des matériaux peu écologique, et d’autre part, leurs isolations acoustiques sont moins efficaces. De plus, en cas d’incendie, les fumées toxiques dégagées par leurs combustions se répandront dans votre habitation, ce qui ajoute un danger d’asphyxie plus important.

Quant aux isolants minces, ils n’ont pas la résistance thermique nécessaire pour percevoir le crédit d’impôt.

 
 

UNE LAINE DE VERRE AUX MULTIPLES AVANTAGES !

Chez Les ECO-Isolateurs, nous isolons principalement avec de la laine de verre. Ce produit présente de nombreux avantages ! En effet, il est :

– Certifié ACERMI (Association pour la Certification des Matériaux Isolants),

– Ininflammable et imperméable

– Il absorbe les bruits

-Et enfin, il contribue à réduire les émissions de gaz à effets de serre grâce au verre recyclé.

Bien soufflée, la laine de verre résiste au vent et ne subit pas de déplacements dans les combles. Le tassement du matériau est maîtrisé dans le temps, ce qui atténue les échanges thermiques entre les faces froides et chaudes.

Que vous soyez éligible ou non à l’isolation des combles perdus pour 1€, nous utilisons le même produit de qualité et réalisons vos travaux dans les règles de l’art !

isolation des combles 1 euro

La réglementation thermique des isolants

La réglementation thermique change tous les 5 ans environ, ceci afin d’améliorer toujours plus les performances en termes d’isolation. Par ailleurs, le crédit d’impôt exige que l’épaisseur de l’isolant soufflé soit comprise entre 33 et 36 centimètres, soit une résistance thermique égale à 7 (appelé aussi symbole R).

En conclusion, plus le chiffre R indiqué est élevé, plus le produit est isolant et donc performant. En effet, Le R est égal au rapport entre l’épaisseur du produit et sa conductivité thermique.