Appelez-nous au 0 800 810 007 Service et appel gratuits

Du lundi au vendredi
de 9h à 19h

Comment isoler le plancher d’un garage ?

Situé en dessous du rez-de-chaussée, le garage est l’un des endroits les plus froids de votre maison. Néanmoins, cet espace non habitable et non chauffé est souvent négligé. Son isolation est pourtant nécessaire pour stopper la propagation du froid dans vos pièces à vivre. Elle permet en effet de limiter les déperditions thermiques jusqu’à 10%. Alors, comment faire pour isoler au mieux son garage ? C’est ce que nous allons découvrir.

Quelles sont les caractéristiques à retenir pour isoler un garage ?

Contrairement à une cave, le garage n’est pas en sous-sol ou enterré (même partiellement) et dispose d’une ou plusieurs ouvertures. L’isolation s’effectue en sous-face de dalles, c’est-à-dire que les panneaux d’isolant sont fixés par des chevilles au plafond. Ce type de local doit donc être accessible et disposer d’une hauteur suffisante, 1m90 au moins. L’isolant étant assez épais, sur une dizaine de centimètres environ, il faut prévoir un léger abaissement du plafond.

Par ailleurs, pour bénéficier du dispositif d’isolation à 1€, une pièce chauffée de 30 m² minimum doit obligatoirement surplomber votre garage.

Comment se déroule l’isolation ?

Nos ECO-Compagnons effectuent une visite technique préalable à votre domicile, plusieurs points sont alors vérifiés (ceux-ci ne sont pas exhaustifs) :

  • La surface à isoler ;
  • La hauteur sous plafond ;
  • La présence de réseaux (eau, électricité, gaz) et d’ampoules ;
  • La porte de garage ainsi que son éventuelle motorisation ;
  • L’encombrement.

Si aucun problème n’est relevé, le chantier est ensuite rapidement planifié à une date convenue. Contrairement à l’isolation des combles perdus, l’isolation ne se fait pas par projection. Ce sont des plaques de laine minérale qui sont chevillées au plafond, ce qui évite bien des désagréments en comparaison du flocage de mousse polyuréthane.

Nous procédons à la découpe de l’isolant lorsqu’il est nécessaire de s’adapter aux éléments existants dans votre garage. Par exemple, des tuyaux d’eau qui courent le long du plafond seront inclus soigneusement dans la matière lors de la pose.

L’intervention se déroule en une demi-journée seulement, sauf cas exceptionnels.

Bénéfices de l’isolation et obtention d’aides

L’isolation du garage vous permet de réaliser un gain annuel de 200€ et de gagner de 1 à 3°C chez vous. Les pieds froids ne seront plus qu’un lointain souvenir ! Découvrez dès maintenant si vous êtes éligible à la réalisation de ces travaux pour 1€ symbolique. Si le montant de votre chantier n’est que partiellement pris en charge par les fournisseurs d’énergie, vous pouvez certainement prétendre au Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique (CITE) ou aux aides de l’ANAH.  Celles-ci permettent de financer, en partie, vos travaux de rénovation énergétique

Un petit conseil : pensez aussi à isoler votre porte de garage, source de variations de température importantes. Que vous disposiez d’un vide sanitaire, d’une cave ou d’un garage, l’isolation des sols est devenue un incontournable.

D'autres conseils sur vos travaux d'isolation