Appelez-nous au 0 800 810 007 Service et appel gratuits

Du lundi au vendredi
de 9h à 19h

Bien comprendre la résistance thermique

La résistance thermique permet de connaître le pouvoir isolant qu’offre les matériaux destinés à la construction, cela peut-être un parpaing, une brique, ou bien ce qui nous intéresse ici, les matériaux isolants. Les ECO-Isolateurs décryptent pour vous le calcul complexe qui permet de connaître le R.

La résistance thermique, une question de performance

Lorsque Les ECO-Isolateurs interviennent chez vous, nos équipes sont tenues de respecter les normes en vigueur selon le chantier prévu, on parle alors de résistance thermique également appelée R.

Pour saisir ce concept de résistance thermique, il faut comprendre que chaque matériau (laine de verre, laine de roche, ouate de cellulose, etc.) possède un pouvoir isolant plus ou moins performant. De ce fait, l’épaisseur du produit à mettre en place sera différente. Par exemple, à rendement égal, le tapis d’ouate de cellulose sera toujours plus épais que le tapis de laine de verre.

On trouve également des différences de résistance thermique au sein d’une même gamme d’isolant et pour une épaisseur similaire. Cela dépend des produits proposés par les fournisseurs. Ainsi, entre deux laines de roche de 100 mm, la marque XXX aura une meilleure isolation thermique que la marque ZZZ.

Calculer la résistance thermique

La résistance thermique est représentée par la lettre R et exprimée en m²K/W (mètre carré-Kelvin par Watt)

Elle permet de juger la performance isolante d’un matériau. Plus le chiffre est élevé, plus l’isolant est performant.

Par exemple, en rénovation, on choisira d’isoler à R= 3 M² K/W sur des sols et à R= 7 M² K/W dans des combles perdus, car la déperdition de chaleur se fait plus facilement par le toit que par les sols.

Pour connaître la résistance thermique R d’un matériau isolant, il faut mettre en rapport deux paramètres : la conductivité thermique et l’épaisseur.

La conductivité thermique mesure la quantité de chaleur qui se propage entre les deux faces d’un matériau. Il est représenté par le symbole lambda λ, et exprimé en W/ (M.K) (Watt par mètre-Kelvin). Plus le chiffre est faible, plus le matériau à un pouvoir isolant.

En pratique, le R est déterminé à l’avance selon le type de chantier à réaliser. De plus, chaque fabricant inscrit sur les emballages des matériaux isolants, le R et le lambda λ. Nos équipes Les ECO-Isolateurs calculent alors l’épaisseur d’isolant à mettre en place dans les combles, cette épaisseur est représentée par la lettre e et exprimée en mètre par la formule suivante :

Épaisseur e = Résistance thermique R x Conductivité thermique λ

Soit :

e = R x λ

Pour mieux comprendre Le R en situation

Monsieur et Madame Martin décident de faire isoler leurs combles perdus par Les ECO-Isolateurs,

La réglementation impose que les combles perdus doivent être isolés à R= 7 m²K/W. Nous choisissons une laine de verre certifié ACERMI, sous la forme de flocons ayant une conductivité thermique de 0.045 W/ (M.K)

Ainsi, nous avons :

e= 7 x 0.045

e = 0.315 mètres soit 31.5 centimètres

Pour assurer une parfaite isolation et pour prendre en compte d’autres paramètres tel que la situation géographique de la maison à isoler ou le tassement naturel de la laine, nous procédons à une isolation d’épaisseur comprise entre 32 et 37 centimètres.

D'autres conseils sur vos travaux d'isolations