Appelez-nous au : 0 800 810 007 SERVICE ET APPEL GRATUIT

Comprend la Pompe à chaleur Air / Air en 8 questions

ECO-Pratique, Un chauffage performant

La pompe à chaleur Air / Air est l’un des 4 types de PAC qui existent aujourd’hui :

  • PAC Air / Eau
  • PAC Air / Air
  • PAC hydrothermiques
  • PAC géothermiques

Voici 8 questions, et leurs réponses, pour comprendre la pompe à chaleur Air / Air et faire réaliser votre installation en toute sérénité.

  1. Comment fonctionne une PAC Air / Air ?
  2. Une PAC Air / Air c’est comme une climatisation ?
  3. Quelles différences entre PAC Air / Air et Air / Eau ?
  4. Comment préparer l’installation de sa PAC ?
  5. Où installer une PAC Air / Air ?
  6. PAC Air / Air quels bénéfices ?
  7. Les inconvénients d’une pompe à chaleur ?
  8. Quelles sont les aides et subventions pour la pompe à chaleur Air / Air

Comment fonctionne une PAC Air / Air?

Le fonctionnement d’une pompe à chaleur est réputé pour être écologique. En effet, ce système de chauffage puise dans les ressources naturelles comme la terre, l’eau ou l’air pour restituer de la chaleur.
La PAC Air / Air capte les calories de chaleur présentes dans l’air extérieur afin de chauffer le logement en restituant l’air capté dehors sous forme d’air chaud en hiver et d’air frais en été si la PAC est réversible. Elle est composée de deux unités :

  • Une unité extérieure qui capte l’air
  • Une unité intérieure qui restitue l’air à une température plus élevée

Sur la même mécanique que pour un frigo, un fluide frigorigène circule entre ces deux unités et c’est en traversant les différents composants de la pompe à chaleur que ce fluide va pouvoir s’élever en température entre l’extérieur et l’intérieur. Un frigo mais inversé !

Une PAC Air / Air c’est comme une climatisation ?

La première utilité d’une PAC est de chauffer le logement. La chaleur est diffusée par convection forcée, c’est-à-dire qu’elle est poussée vers les sorties d’air grâce à l’utilisation d’un procédé mécanique. Il existe trois modèles d’unité intérieure qui permettent d’adapter aisément l’installation de la pompe à chaleur Air / Air  à la surface du logement et à la température moyenne souhaitée.  

Ces trois modèles sont les suivants :

  • Le split: c’est le modèle d’unité intérieure le plus répandue. Facile à installer et compact dans son format, il permet de chauffer des surfaces diverses et sans contrainte. Attention toutefois à ce que son installation se fasse dans les règles de l’art, bien centré, pour maximiser la diffusion de la chaleur.
  • La console: intéressant pour les pièces de grandes surfaces et hauteur sous plafond, la console se place en bas des murs comme le serait un radiateur. L’air est soufflé par le bas du dispositif ce qui rend la diffusion de la chaleur plus douce au quotidien. Dans les pièces hautes notamment cela permet de commencer par chauffer l’espace habité et pas seulement le plafond.
  • L’unité intérieure gainable: il s’agit là d’une configuration particulière. Les unités gainables sont majoritairement cachées puisqu’encastrées dans des faux-plafonds ou des combles perdus.

Une pompe à chaleur sert à chauffer, c’est donc un premier point évident. Mais peut-elle également rafraîchir une pièce ? La réponse est oui.
Dans le cas d’une pompe à chaleur dite réversible, le fonctionnement peut être inversé et rafraichir un espace. Elle fonctionne alors comme une climatisation. Avec une pompe à chaleur Air / Air, la sensation de « froid » qui refroid une pièce apparaît en moyenne en moins de 10 minutes. Cependant, ce temps peut évoluer en fonction de la température demandée et de la surface à rafraichir.

A noter, la majorité des PAC Air / Air sont réversibles. Ce double fonctionnement est un réel avantage, plus de chauffage inefficace l’hiver et plus de ventilateur inutile l’été.

Quelles différences entre PAC Air / Air et Air / Eau ?

La PAC Air / Eau puise les calories de chaleur présente à l’extérieur des logements pour les restituer sous forme de chaleur sur le même principe de base qu’une PAC Air / Air cependant, c’est l’eau chaude en circulation qui apportera la chaleur jusqu’aux pièces. Une pompe à chaleur Air / Eau nécessite donc un chauffage central pour pouvoir être installée. Il sera alors possible selon les modèles de produire l’eau chaude sanitaire du logement grâce à ce dispositif.  

La PAC Air / Air nécessite l’installation d’unités intérieures pour permettre la diffusion de la chaleur dans l’ensemble du logement ce qui n’est pas le cas de la pompe à chaleur Air / Eau qui peut, au vu de son fonctionnement, utiliser les systèmes de chauffage déjà présents (radiateurs, plancher chauffant, ventilo-convecteurs, …). C’est cependant l’installation des unités intérieures nécessaire au bon fonctionnement d’une Air / Air qui permettent de rafraichir les foyers pendant l’été, chose impossible avec un dispositif Air / Eau.

A retenir : si votre logement ne possède pas de réseau de chauffage existant, il sera plus facile d’installer une PAC Air / Air.

Comment préparer l’installation de sa PAC ?

En premier lieu si votre ancienne installation est une chaudière, rassurez-vous. Il n’est pas obligatoire d’effectuer une dépose de cet ancien système en amont de la pose de votre pompe à chaleur.

Dans le même esprit, conserver les radiateurs électriques déjà présent dans le logement est tout à fait possible voir conseillé. En effet, conserver l’installation de chauffage électrique permet la prise de relai de la pompe à chaleur Air / Air en période hivernale en-deçà de -5° C.

Où installer une PAC Air / Air?

L’installation d’une pompe à chaleur Air / Air est simple et rapide.
Une des premières prérogatives est de pouvoir disposer d’un jardin ou d’une cour afin d’y installer l’unité extérieure. Attention à bien veiller à la tranquillité du voisinage. L’emplacement optimal pour les habitants de la maison et les voisins vous sera proposé par votre conseiller énergétique

Les unités intérieures des pompes à chaleur doivent être installées en fonction de la superficie des pièces. Pour une pièce avec une grande hauteur sous plafond, par exemple, une unité intérieure posée au niveau du sol comme un radiateur sera le plus approprié. A l’inverse pour une pièce avec une hauteur sous plafond classique, les unités intérieures pourront être placées au niveau du plafond ou du sol sans différenciation. Il en va de même concernant la superficie des pièces qui pourront déterminer l’emplacement et les quantités d’unités à installer.  

PAC Air / Air, quels bénéfices ?

La PAC Air / Air est le modèle le moins cher à l’installation, et grâce aux subventions de l’État le calcul devient avantageux en termes d’économies d’énergie et sur vos factures de chauffage. Votre pompe à chaleur peut être subventionné jusqu’à9000 € et les économies de chauffage réalisées peuvent aller jusqu’à 70% !

La pompe à chaleur est modulable, elle s’adapte aux besoins en chauffage de chacune des pièces du logement. Elle peut remplacer aisément l’ancien système de chauffage qu’il s’agisse d’une ancienne chaudière ou du remplacement du système électrique. Enfin, les pompes à chaleur Air / Air peuvent être réversibles ce qui leur confère un double intérêt très pratique, chauffer en hiver et rafraichir en été.

Il est par ailleurs tout à fait possible de combiner l’isolation thermique extérieure (ITE) et l’installation d’une pompe à chaleur, ce qui garantira un confort thermique optimal, une réduction de 60% des consommations de chauffage et un logement non énergivore de type BBC (Bâtiment Basse Consommation).

Les inconvénients d’une pompe à chaleur

Le bruit

Une pompe à chaleur peut être considérée comme une installation bruyante. Cette gêne potentielle peut cependant être contournée facilement en choisissant judicieusement l’emplacement de votre nouveau système de chauffage. Votre conseiller énergétique saura vous conseiller sur le modèle le plus adéquat à la configuration de votre maison et son installation.  Pas de panique donc, le voisinage n’en sera pas impacté et le confort thermique souhaité reste garanti.

La résistance au froid

En cas de gel, un cycle de dégivrage de la pompe à chaleur l’empêche de chauffer correctement. La température extérieure minimale moyenne de la zone géographique est donc à prendre en compte lors du choix du modèle de PAC et de son installation. Un système de chauffage complémentaire sera à prévoir dans les zones où les températures chutent régulièrement en-deçà de -10 °C.

Quelles sont les aides et subventions pour la pompe à chaleur Air / Air ?

L’installation d’une pompe à chaleur Air / Air est soumise aux subventions de l’État comme MaPrimeRénov’ ou les Certificiats d’Économies d’Énergie.
Grâce à ces subventions, le coût d ’installation d’une pompe à chaleur peut être financé jusqu’à 9000€ à partir du 15  avril 2022. Il est également possible selon les régions d’avoir accès à des aides locales et régionales qui pourront à leur tour diminuer le reste à charge pour les travaux d’installation d’une PAC.

Les Eco Isolateurs vous accompagnent pour le montage du dossier de demande de subvention afin de simplifier vos démarches.

Comment réduire vos factures de chauffage ?

Pour gagner en confort et réduire vos factures de chauffage, réalisez votre programme personnalisé de travaux de rénovation énergétique et obtenez le maximum d’aides pour réaliser votre projet.

Je démarre mon projet

LA RÉNOVATION
ÉNERGÉTIQUE GLOBALE
DE VOTRE MAISON

SUBVENTIONNÉE JUSQU’À 90%

Estimez votre projet.
C’est gratuit et sans engagement.
Vous verrez immédiatement comment réaliser d’importantes économies d’énergie et gagner en confort thermique.

Articles à la une…

Laissez nous vos coordonnées
et téléchargez gratuitement notre livre blanc



Livre blanc IFOP Télécharger
Picto Renosim
Réalisez gratuitement le programme personnalisé de rénovation énergétique de votre maison.
Je démarre mon programme